mercredi 24 août 2016

QUINTE DU PMU A CLAIREFONTAINE, JE GAGNE AUX COURSES AVEC JACKTURF, PRIX DE LA VILLE DE TOURGEVILLE...

Haies - Handicap - Réf: + 8 - 4 ans - 95.000 € - 3.600 mètres - Corde à droite - Terrain souple
Pour tous poulains et pouliches de 4 ans, ayant couru depuis le 1er janvier de l'année dernière inclus et ayant, lors de l'une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d'une course Premium, soit ayant reçu une allocation de 7.500 €, soit été classés dans les trois premiers d'un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de 1re Catégorie. Allocations : 95.000 € - Prix : 42.750 €, 20.900 €, 12.350 €, 8.550 €, 4.750 €, 3.325 €, 2.375 €.

Bonjour ami (e)s turfistes, direction les haies de Clairefontaine ou il m'étonnerait bien que nous ne retrouvions pas un 50/1 à l'arrivée de cette course, les valeurs étant assez faibles, s'étalant de 54 à 63, pas vraiment de quoi se fouetter le "tarmac avec des queues de homards".

 Afficher l'image d'origine
 Quick Davier, ne devrait pas avoir à forcer son talent pour l'emporter ce jeudi !


1  Quick Davier : On ne lui avait pas donné grand chose à battre à battre pour sa rentrée à Merano (Italie), une épreuve classifiée pompeusement Groupe II, d’où les 15 longueurs et plus à l'arrivée. Ceci dit, il l'a fait et c'est bien la le principal. Porter 71 kg dans ce lot moyen ne devrait pas lui poser de problème, d'autant qu'il avait pris à l'été 2015, une bonne 3ème place sur le steeple de cet hippodrome (3700 m). Dans le trio bien sur.

2  Max Do Brazil : Décevante ses deux courses de rentrée sur les haies d'Auteuil (8ème,6ème) après quatre mois d'absence, alors que ce Chaillé-Chaillé avait débuté par deux victoires sur les haies de Pau. Pas revu depuis deux mois environ, il sera intéressant à suivre sur cet hippodrome qui devrait mieux lui convenir. Entraîneur confiant. Au final, soyons honnête, il passe des Listeds Race à un modeste handicap, alors il peut tout aussi bien gagner. Révélation attendue.

3 Sainte Turgeon : Cette Quinton vient de se balader (7 longueurs et +) pour sa rentrée  (3 mois) sur les 3400 m de Dieppe. La forme est donc la, avec d'évidents progrès à la clé. Placée de Groupe III (4ème) en steeple, elle peut étonner d'entrée de jeu pour son premier gros handicap. Aurait toutefois préféré un terrain plus souple vu ses origines. Dans le quinté quand même.

 
 Carmin vient de faire une promenade de santé, gagnant arrêté !

4 Carmin : Pénalisé de 4 kg pour sa récente victoire ici-même, cet élève de D.J. Marion, mérite néanmoins d'être suivi au moins pour les places, ses limites actuelles étant encore difficiles à cerner. Vient de montrer qu'il pouvait aborder la catégorie des handicaps avec bonheur. Sur sa lancée. 3ème possible.

5 Campéro : Pas revu depuis son échec (6ème sur 10) du 23 juin dernier dans un Groupe III (chaleur étouffante), cet élève de F. Nicolle effectuera donc sa rentrée sur un hippodrome qu'il connait bien pour y avoir gagné sur le steeple (3700 m) et s'y être placé à ses débuts en haies (4ème). Moralité, je comprends mieux l'optimisme de son entraîneur F. Nicolle qui le pense capable de bien faire d'entrée de jeu, même si cette course servira surtout de préparation pour les gros d'Auteuil cet automne. 4ème,5ème possible. 

 
 American Teenager (le gris sur la photo) apprécie visiblement le tracé coulant d'Enhgien !
Afficher l'image d'origine
 Né pour sauter par Martaline avec du sang Mansonnien, tous les ingrédients d'un futur champion courant sous la casaque Papot!

6 American Teenager : Si vous cherchez la cote, jouez ce rejeton de Martaline, d'autant que ce F. Nicolle ne doit pas être condamné sur ses piètres prestations d'Auteuil, préférant nettement "pour le moment" les parcours plus coulants. Vous dire qu'il va gagner serait osé de ma part, pouvant tout aussi bien finir dernier pour cette rentrée, mais si l'on chercher la cote, sa candidature vaut le détour. Entraîneur confiant pour les places . Un pari à tenter.

7 Alix Pretty : Deux échecs au niveau Groupe III en haies (9ème) et sur le steeple (7ème), situe bien les capacités actuelles de cette D. Windrif qui vient de finir 5ème de l'épreuve de référence remportée facilement par Carmin. Moralité, elle va devoir jouer serrer ici, en essayant de faire parler son métier sur les haies (4 sur 7 dont 1 victoire) et de profiter de quelques progrès pour s'immiscer à l'arrivée. Entraîneur plutôt confiant. 3ème, 4ème possible.

8 Gothatir : Deuxième atout Chaillé-Chaillé (2-8),  qui a pour lui d'avoir défait assez surement Carmin sur les 3600 m de la Teste, le retrouvant ici avec un petit désavantage de 1 kg au poids, ce qui ne devrait pas suffire cependant pour inverser la tendance. Battu récemment par un Macaire et un Gallorini d'avenir. Progresse régulièrement. Sérieux. Semble apte à se révéler pleinement ici. Dans le quinté.

9 Carritas : Très attendue (5.6/1) le 23 juillet dans la course référence, elle n'a pu faire mieux que 6ème (Terrain trop souple ?), alors la reprendre ou non reste affaire d'impression, tout en sachant que le handicapeur l'abaisse d'un kilo, ce qui est toujours bon à prendre. Au final, on ne va pas la condamner sur ce seul faux pas, ses prestations précédentes dans des Listeds relevées (5ème) étant digne d'intérêt. Complet rachat attendu.

10 Prince of Fields : Un Ballanda qui ne gagne jamais (9 sur 17), ce qui ne l'empêche pas de mériter son avoine par de belles places et comme il fait bien l'hippodrome en steeple e (4 sur 5), je subodore qu'il devrait bien s'y comporter sur les haies aussi. En grande forme. Fera sa course. Aurait peut-être gagné le 5 juillet dernier (4ème) s'il n'avait été pris en sandwich au moment décisif. Méfiance...


11 Val Anjou : Tout neuf (2 sur 3 dont 1 victoire), mais visiblement doué, cet élève de Laurent Viel n'aura contre lui que d'effectuer sa rentrée après 4 mois d'absence. Un bémol à atténuer toutefois chez cet attentiste patenté, capable de fin de course foudroyante, comme le 2 avril dernier, ou après avoir lambiné tout le parcours il finit bon 3ème. 4ème,5ème possible donc.

12 Malibas : Deuxième de la course de référence, cet élève de T. Fourcy, retrouvera donc Carmin avec 4 kg d'avantage pour refaire six longueurs, ce qui semble du domaine du possible étant encore très perfectible (2 sur 4 dont 1 victoire). Annoncé toutefois un peu moins bien à l'entraînement (info ou intox ?). Difficile d'aller contre cependant avec J. Ricou aux manettes. Possible lauréat.

13 Boston Paris : Née pour sauter par Kapgarde il ne lui manque qu'une victoire pour satisfaire son entraîneur D. Bressou, qui doit se contenter de places pour le moment (5 sur 5). Une situation qui ne devrait pas perdurer bien longtemps à commencer par cette épreuve qu'elle semble en mesure d'enlever à ce poids de 64.5 kg, plutôt sympathique. Sérieuse en course. Bonne sauteuse. Dans le quinté.

Dylan Ubeda
 Dylan Ubeda marche sur
 l'eau en ce moment !

14 Lunaya : Essentiellement vue dans les courses à réclamer depuis un an, cette protégée de Mickaël Serror, n'aura pour elle que de rester sur une facile victoire à réclamer, ayant quand même radicalement échoué la fois d'avant dans un handicap moins relevé (8ème). Bref, même en étant optimiste, je ne peux la conseiller sérieusement, seule la monte de Dylan Ubeda dans une forme Olympique, pouvant intéresser les amateurs de sensations fortes. 5ème pas mieux.

15 Air Force Royal : Petite classe de plat, malgré ses origines Soldier of Fortune, qui pourrait éventuellement le servir ici, la piste promettant d'être très rapide par bon terrain. Pour le reste, il ne s'illustre sur les haies (6 sur 8 dont 1 victoire) que dans des lots de moindre facture, même si je note de sensibles progrès dernièrement, venant de réaliser la meilleure performance de sa carrière en devançant Boston Paris d'une longueur 1/2. Jockey intéressant sur ce tracé en la personne de Jonathan Nattiez (3ème de cette course en 2014). Sera mieux sur cette distance que la dernière fois sur 3400 m (2ème, venant du fin fond de l'hippodrome). Ex R. Collet désormais chez P. Lenogue. Pris en note dernièrement par pas mal d'observateurs. La surprise ?

16 Papille d'Or : Cet élève de D. Berra se montre plutôt régulier sur les haies de province (2ème,1er,2ème,2ème), alors la méfiance sera de mise, Clairefontaine qu'il découvrira ne pouvant que lui convenir, pouvant suivre tous les trains, comme patienter à l'arrière garde. Au final, même s'il monte de catégorie ici, il reste à surveiller sous 64 kg, portant habituellement de lourdes charges (68 à 70 kg). La course visée de longue date. Préparé pour ça. Attention...

17 Beauté Fatale : Il y a longtemps que j'ai renoncé à comprendre les Collet et à mon avis on gagne plus d'argent à les éliminer à chaque fois qu'à courir après une illusoire cote. Ceci dit, il faut bien que je vous en dise deux mots. D'abord si l'écurie ne gagne pas beaucoup depuis le début du meeting d’août (1 victoire) elle a quand même placé 10 de des 23 partants, ce qui est déjà une bonne moyenne en soi et la dernière sortie de cette fille de Barastraight dans un lot de femelles bien composée, me semble meilleure que ne l'indique le classement final (5ème sur 10) ne cédant que tout à la fin sur le plat, les 3700 m semblant un peu long pour ses aptitudes, préférant nettement la distance de 3600 m (4 sur 4 dont 2 victoires). Moralité, si sa chance théorique ne saute pas aux yeux, il serait dangereux de l'écarter radicalement pour un petit lot sur cette distance. Court de nouveau à 8 jours. Confié pour la première fois à Davy Delalande, premier Jockey chez Y. Fertillet. Oui pour une 5ème place.

18 Cherek : Deuxième atout Collet (a débuté chez Rouget) qui courrait Groupe I en plat à deux ans (4ème sur 9), possédant donc une indéniable classe de plat (10 sur 11 dont 1 victoire), qu'il va tenter de mettre à profit ici, après avoir fait ses classes sur l'obstacle à Compiègne et Auteuil (6ème,5ème,6ème,10ème), amorçant enfin quelques progrès dernièrement sur les 3400 m de cet  hippodrome en prenant la 4ème place à 4 longueurs de Boston Paris. Pas revu en course depuis le 5 juillet, il court parfois cependant bien sur sa fraîcheur (2ème,3ème sur le plat , 6ème en débutant sur les haies). Moralité, si c'est le choix de L. Philipperon c'est peut-être jouable pour une surprise, étant bien né par Paco Boy, lequel était connu pour patienter souvent à l'arrière garde avant de fournir un dernier tour dévastateur. Bon sang ne saurait mentir...  

Attention aux surprises, petits jeux conseillés...   

Quinté
1-13-12-8-3

Quinté en or :
18-6-10-16-17

Bons jeux à tous !  
  

SYRIE, UN PETIT PAS POUR LES AMÉRICAINS ET UN GRAND PAS VERS LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE...

Afficher l'image d'origine

Après avoir transféré ses "ogives nucléaires" à Deveselu (fermement démenti par les autorités Roumaines...) qui se trouve à deux pâtés de maisons de la Crimée, voilà que les Américains continuent leur petit jeu "sournois" de déstabilisation du continent Européen, visant à déclencher tôt ou tard un conflit avec la Russie, le tout étant simplement d'allumer la mèche et de regarder ensuite la propagation de l'incendie s'étendre à toute l'Europe...

                                                       L’occupation de la Syrie par les États-Unis est maintenant officielle

 L’occupation de la Syrie par les États-Unis est maintenant officielle !

Voilà un dangereux événement historique qui ne fait qu’augmenter le risque d’une guerre totale. 

b61-20160815


Au cours des dernières 24 heures, les États-Unis ont rendu très clair leur statut de force d’occupation hostile en Syrie.

Hier, les USA ont transmis un communiqué au gouvernement légitime de la Syrie et à la coalition anti-terroriste essentiellement russe qui assiste les Syriens. 

Ce communiqué fait savoir que les USA ont prélevé à leur usage une bande du territoire syrien, qu’ils entendent occuper militairement en y maintenant des troupes en service actif, des forces d’opérations spéciales, des conseillers, des mécaniciens et des unités de soutien ; ils ont également décrété une zone d’exclusion aérienne (« no fly zone ») et averti qu’ils abattraient tout avion syrien ou russe qui survolerait cet espace réservé [au-dessus de la zone déclarée « zone kurde autonome », N.éd ].

Comme le rapporte RT, le commandant des forces US en Irak et en Syrie, le lieutenant-général Stephen Townshend a déclaré : « Nous avons informé les Russes d’où nous en sommes (where we’re at…)… ils nous ont dit qu’ils en avaient informé les Syriens, et tout ce que j’ai à dire est que nous nous défendrons si nous nous sentons menacés ». 

La déclaration officielle des États-Unis viole outrageusement les lois internationales et que ce qu’elle annonce n’est rien d’autre que l’occupation illégale d’un état souverain.

Les observateurs ont compris depuis longtemps que la raison pour laquelle les USA ont financé et soutenu à la fois ISIS et les forces kurdes était qu’ils voulaient se servir d’ISIS comme vaincu de substitution, virtuel ou réel, pour ensuite découper une tranche de Syrie à occuper sous le prétexte d’y former un état kurde indépendant. 

En prévision de quoi d’ailleurs, des représentants de la « région autonome kurde » ont annoncé anti-constitutionnellement et unilatéralement sa fédéralisation. 

Ce tour de passe-passe a été utilisé pour donner une apparence de légalité, si ambiguë soit-elle, à l’annexion d’une « zone grise », afin de pouvoir embrouiller le discours public au niveau des médias. 

Cependant, les ministres des Affaires étrangères de la coalition anti-terroriste [la vraie, NdT], tout comme d’ailleurs les experts en droit international, ne se font aucune illusion sur la déclaration de fédéralisation unilatérale : il s’agit ni plus ni moins que d’une violation de la souveraineté syrienne par l’équivalent d’une république séparatiste, qui n’a pu être rendue possible que par une guerre d’occupation des États-Unis.

Selon les dispositions légales de la Convention de Genève, comme en vertu de tous les accords parallèles, aucun pays n’a le droit d’occuper ni de morceler un pays souverain, quels que soient les termes que la puissance agresseuse forge pour se justifier.

Publié par wikistrike.com sur 23 Août 2016, 13:08 pm : Catégories : #Politique internationale


Doucement mais surement, les Américains déplacent leurs pions, les dirigeants Européens ne voyant rien venir et quand les peuples se réveilleront, il sera hélas déjà trop tard... 
Afficher l'image d'origine
Prévision météo à 12 mois !

mardi 23 août 2016

CANNES, IL JETTE LES PLAISANCIERS A L'EAU AU CRI DE "ALLAH AKBAR"

Image Quay (33151668)

Il agresse onze personnes sur le vieux port de Cannes avant de les jeter à l'eau...

x

Dimanche soir, un sans domicile fixe âgé de 42 ans a violemment agressé onze personnes sur le vieux port de Cannes. 

L'homme a suivi un groupe de vacanciers âgés d'une soixantaine d'années sur un bateau. Le quadragénaire a d'abord effrayé les passagers en criant "Allah Akbar", avant de les frapper à coup de poing et de pied, et de les jeter à l'eau. 


Parmi les victimes légèrement blessées mais très choquées, les plaisanciers, mais aussi des témoins et pompiers qui ont tenté de s'interposer.

L'agresseur a finalement été maîtrisé par les forces de l'ordre et placé en garde à vue. Déjà interpellé la semaine dernière après avoir agressé sa mère et un voisin à Antibes, il avait été brièvement hospitalisé en psychiatrie.

Il doit comparaître ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Grasse.

Source : http://www.nicematin.com/faits-divers/il-agresse-onze-personnes-sur-le-vieux-port-de-cannes-avant-de-les-jeter-a-leau-73241

Capture d’écran 2016-08-23 à 22.45.49

AUSTRALIE : ATTAQUE AU COUTEAU AUX CRIS DE "ALLAHU AKBAR"

Terreur au Queensland auberge : 

 Les enquêteurs ont révélé que la femme et l'homme, qui étaient des ressortissants britanniques, auraient été poignardé par un homme français avec un couteau. Cette carte montre l'emplacement de Backpackers Shelley

Backpackers de Shelley sur Ninth Street à Home Hill, à environ 1.300 km au nord de la capitale du Queensland de Brisbane.

Une femme est morte et un homme a été laissé se battre pour sa vie après avoir été poignardé dans une auberge backpackers dans le nord du Queensland 

Un ressortissant Français de 29 ans, crie "Allahu Akbar" et tue une jeune serveuse Anglaise de 21 ans, en blessant aussi grièvement un homme qui se trouve à l'hôpital entre la vie et la mort !

 La femme britannique, 21 ans, qui a été tué l'attaque de coups de couteau a été nommé Mia Ayliffe-Chung 

La serveuse Britannique de 21 ans, qui a été poignardée à mort 

s'appelait  Mia Ayliffe-Chung !

 Le 21-year-old (à gauche) était en Home Hill travaillant sur une ferme de prolonger son visa de travail de vacances 

La jeune femme de 21-year-old (à gauche) travaillait au Home 

Hill et voulait prolonger son visa de travail de vacances.

 Photographies sur sa page Facebook spectacle qu'elle avait voyagé autour de l'Australie

Une photographie sur sa page Facebook pour son

voyage en Australie !

 Emily Waters (photo), une femme britannique qui séjournait à l'auberge, dit qu'elle a été horrifié par l'attaque, en disant ses amis devaient assister à la pauvre fille s'assassiné '

 Emily Waters (photo), une jeune femme britannique qui séjournait à l'auberge, se dit horrifiée par l'attaque.  

 Afficher l'image d'origine

Un troisième homme, un Australien a été légèrement blessé et est sorti de l'hôpital peu de temps après l'attaque de mardi soir, a indiqué la police.

 

L'attaquant, a également poignardé un chien à mort au cours de sa frénésie meurtrière, dans une salle ou se trouvait plus de 30 personnes. 
Le commissaire adjoint de la police de l’État du Queensland Steve Golleschewski a dit lors d'une conférence que l'attaquant a crié  par deux fois la louange islamique pour Dieu pendant sa frénésie meurtrière.
  
 Source : http://www.dailymail.co.uk/news/article-3755684/Woman-dead-man-fighting-life-French-tourist-went-stabbing-rampage-Queensland-backpackers-hostel.html

OÙ EST HOME HILL?

Home Hill est une petite ville dans le nord duQueensland à environ 100 kilomètres au sud du centre régional de Townsville, loin de la côte luisante de villégiature parsemé près de la Grande Barrière de Corail.
La ville, avec une population de seulement 3000 personnes, est une ville agricole de travail dur scrabble.
La région est parsemée d'hôtels économiques qui abritent les routards qui se dirigent vers la région pour le travail de cueillette des fruits desaison.
Plantations de canne à sucre et les cultures de mangue sont communs dans la région, et lesroutards gagnent environ 21 $ l'heure pour letravail travaillant entre Mars et Décembre.

lundi 22 août 2016

HILLARY CLINTON, L'ETAU SE RESSERRE...

Présidentielle américaine, J-76 : Hillary Clinton à nouveau sur la défensive ! Afficher l'image d'origine

Les collaborateurs d'Hillary Clinton interrogés par le FBI en mai dernier ! 

x

La candidate démocrate à l’élection présidentielle du 8 novembre, Hillary Clinton, n’en a toujours pas fini avec la controverse alimentée par l’usage d’une adresse électronique et d’un serveur privé pendant ses années passées à la tête du département d’État, de 2009 à 2013. 

 x

Un juge fédéral a ordonné, lundi 22 août, au département d’État de rendre public avant l’élection le contenu d’environ 15 000 nouveaux courriers électroniques collectés par le FBI (la police fédérale), qui s’ajoutent aux 55 000 pages déjà publiées au cours de l’année écoulée. 

x

Ces courriers proviennent de collaborateurs de Mme Clinton ou ont été exhumés de l’installation de l’ancienne secrétaire d’État.

x



Le FBI, tout en critiquant sa légèreté, avait décidé en juillet qu’il n’y avait pas matière à poursuites judiciaires. 
x
 
 Rep. Lamar Smith , républicain du Texas et président de la Chambre des sciences, de l' espace et du Comité de la technologie, a émis des citations à comparaître lundi exigeant des réponses de trois entreprises de technologie qui ont aidé  Mme Clinton, exigeant de savoir quel genre de sécurité elle a pris pour empêcher les hacks.
 x

Donald Trump, a demandé lundi la nomination d’un procureur indépendant après avoir exprimé des doutes sur l’indépendance du ministère de la justice.

x


Source : http://www.washingtontimes.com/news/2016/aug/22/fbi-found-14000-new-hillary-clinton-emails/
 x

Last Saturday, July 30, at the 100th anniversary celebration parade of small town Arcadia’s fire department in Iowa, “Hillary for Prison” was the most popular float (see below).

 https://fellowshipofminds.files.wordpress.com/2016/08/hillary-for-prison-float-arcadia-iowa-june-30-2016.jpg?w=500&h=332 

Samedi dernier 30 juillet, à Arcadia (Iowa), Hillary en prison était l'effigie la plus populaire de la parade !  

DEUTSCHLAND, ALERTE ATTENTAT AU NIVEAU NATIONAL EN ALLEMAGNE...

Attentat ou catastrophe : les Allemands vont devoir stocker des vivres et de l'eau !

23956570510_2778cc125c_n

C'est une première depuis la fin de la guerre froide. Le gouvernement allemand a l'intention d'appeler la population à constituer des stocks de vivres et d'eau en cas d'attentat ou de catastrophe, selon le Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung (FAS), dimanche 21 août.
x

L'Allemagne a relevé son niveau d'alerte après cinq attentats (dont deux revendiqués par l'organisation État islamique) et la tuerie commise par un déséquilibré le mois dernier. 

Le gouvernement a annoncé, au début du mois, son intention d'augmenter fortement les crédits alloués à la police et aux autres forces de sécurité.
 

© Fournis par Francetv info

A manger pour dix jours, à boire pour cinq !


La population sera obligée de détenir un approvisionnement alimentaire individuel suffisant pour dix jours, précise le FAS qui cite un "projet de défense civile" élaboré par le ministère de l'Intérieur. 
Chaque foyer devra aussi stocker suffisamment d'eau potable pour cinq jours, selon le document cité par l'article du FAS

Il mentionne aussi la nécessité d'un système d'alerte fiable, d'une amélioration de la protection structurelle des bâtiments et d'une augmentation des capacités du système de santé.

Un porte-parole du ministère a déclaré que le projet serait soumis au Conseil des ministres, mercredi, quelques heures avant d'être dévoilé par le ministre, mais il s'est refusé à toute précision sur son contenu. 
 x
Afficher l'image d'origine
 C'est un scénario de guerre, voir de catastrophe d'origine "terroriste" d'une ampleur inégalée, qui se profile à l'horizon pour les Allemands, d’où des niveaux d'alertes jamais atteints. Merci Merkel disent les Allemands !

x

23956570510_2778cc125c_n

QUINTE DU PMU A DEAUVILLE, JE GAGNE AUX COURSES AVEC JACKTURF, PRIX BEACHCOMBER...

Handicap divisé - première épreuve - Réf: + 18,5 - Course D - 52.000 € - 1.900 mètres - PSF- Corde à droite - Terrain bon (PSF) - Lice à 0  - Pour chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er février 2016 inclus. Allocations : 52.000 €  - Prix : 24.440 €, 9.880 €, 7.280 €, 4.680 €, 2.860 €, 1.820 €, 1.040 €.


Un lot bien connu de 4 à 9 ans sur un tracé ou les places à la corde ne semble pas jouer un grand rôle, malgré une ligne d'arrivée relativement courte de 400 m.  Beaucoup on couru sur ce tracé, mais une mention spéciale tout de même aux 3 (3 sur 3), 12 (8 sur 9) et 16 (4 victoires) qui y connaissent une grande réussite.


Afficher l'image d'origine
Amirvann (8) de l'élevage Aga Khan vaut mieux que ses dernières sorties, gare au réveil !

Arrivée : 8-16-1-12-9  (6ème le 14)

8 Amirvann : Un fils de High Chaparral âgé de 4 ans et entraîné par S. Wattel, voilà de quoi attirer l'attention, même si ses deux dernières courses ne tirent pas forcément l'argent de la poche (corde 15 à chaque fois sur 1600 m cependant). Bref, rallongé ici avec une corde 6 confortable cette fois, les données peuvent s'inverser, le fait de découvrir la PSF ne devant pas inquiéter le parieur, étant entraîné sur place. Mon coup de poker du jour.

16 New Outloock (USA) : 4 victoires sur le tracé (7 sur 12) pour cet élève de M.F. Chappet bien connu des quintéistes (9 sur 17 dont 3 victoires), plutôt bien placé en bas de tableau  (- 3 livres) si l'on songe qu'il avait enlevé son quinté ici-même en début d'année en 37.5 de valeur contre 36 ce mardi. I. Mendizabal (16 sur 24 dont 4 victoires).  Corde 10. Au final, même à 8 ans, ce brave Tonton a encore son mot à dire dans cette catégorie. Propriétaire Gilles Barbarin confiant.  Dans le quinté. 

1 Allez Henri (IRE) : Deux sur quatre sur le tracé pour ce 5 ans, lequel aurait une première chance dans ce lot, si l'écurie de D. Prod'homme ne traversait pas une période de méforme inquiétante. Retrouve les œillères Australiennes (5 sur 6 dont 1 victoire). Corde 4. Confié pour la première fois à A. Badel, P.C. Boudot semblant avoir choisi le 3 Zeppelin. 3ème,4ème possible.


12 Mister Smart : Des N. Caullery (11-14) se baladant dans cette zone de poids à Deauville, ma foi, faut pas être cardiaque pour les rayer d'un trait de plume, d'autant que ce 6 ans n'a plus à faire ses preuves à ce niveau (8 sur 15 dont 1 victoire) et sur la distance (10 sur 11 dont 1 victoire). Moralité, cet adepte du parcours (8 sur 9 dont 1 victoire) qui revient en forme pile poil au bon moment sera évidemment très en vue. Dans le quinté.


9 No Mood (GB) : Dire que ce Laffon-Parias était pris dans un quinté l'an passé à pareille époque en 43.5 de valeur contre 38.5 ce mardi (- 5kg). Voilà de quoi faire réfléchir sur ses chances, d'autant que sa rentrée ici-même, après 9 mois d'absence n'est pas passé inaperçue (2ème). Certes en Gentlemen, mais la manière y était, ne forçant finalement pas plus que cela son talent. Retrouve Noray qu'il vient de devancer avec deux kilos d'avantage. Au final, le syndrome de la seconde course peut toujours frapper, mais bon, à ce poids la c'est cadeau, alors ma foi difficile d'aller contre. Corde 7. Tout ou rien.


3 quintés
8-12-5-16-9
8-12-5-16-4
8-12-5-16-3

Quinté en or
13-12-9-14-2

Arrivée : 8-16-1-12-9 (6ème le 14) Ma foi, un beau gagnant à 20/1 et un 4/5 on va pas pleurer pour cette reprise...

Bons jeux à tous ! 

samedi 20 août 2016

USA, PRESIDENTIELLE : L'ECART SE RESSERE FORTEMENT ENTRE HILLARY CLINTON ET DONALD TRUMP...

http://img.dunyanews.tv/news/2016/August/08-11-16/news_big_images/348719_69275118.jpg 

Pollster Zogby: 'Back to a close race,' 

Clinton 38%, Trump 36%

x

Les sondages de vote pour la démocrate Hillary Rodham Clinton et le républicain Donald Trump se resserrent selon un nouveau sondage des électeurs probables.
Un sondage Zogby Analytics fourni mardi montre :
Hillary Clinton 38%
Donald Trump 36%
Libertarien Gary Johnson 8%
Parti Vert Jill Stein 5% 
Indécis  13%
"Il semble que les conséquences des conventions soient derrière nous et que nous assistions de nouveau à une course très serrée dit l'analyste, qui constate que le vote des séniors commencent à se reporter sur Donald Trump.
Afficher l'image d'origine
Hillary est ressortie très fatiguée de la convention démocrate, ce qui inquiète son staff de campagne, alors que 3 directs TV l'attendent en septembre et octobre contre Donald Trump, qui lui visiblement, semble au mieux...

vendredi 19 août 2016

DEUTSCHLAND : EPIDEMIE DE VIOLS EN ALLEMAGNE !

  • L'épidémie de viols commis par les migrants touche toutes les villes et villages des 16 Länder allemands. Un cercle vicieux s'est installé : la plupart des criminels ne sont jamais retrouvés et quand ils le sont, les peines sont légères. Un viol sur dix fait l'objet d'une plainte et 8% des jugements pour viol aboutissent à une condamnation, selon Heiko Maas, ministre de la Justice.
  • Quatre-vingt-dix pour cent des crimes sexuels commis en Allemagne en 2014 ne figurent pas dans les statistiques officielles, affirme André Schulz, le chef de l'Association de la police criminelle.
  • Des instructions strictes viennent d'en haut pour ne pas signaler les délits commis par les réfugiés. Il est extraordinaire de voir que certains délinquants sont délibérément OMIS des rapports et toute information les concernant est classée comme confidentielle ». — De hauts responsables de la police de Francfort, cité par Bild.
La violence sexuelle en Allemagne a atteint des proportions épidémiques depuis que la chancelière Angela Merkel a autorisé l'entrée de plus d'un million de migrants, des hommes en majorité, en provenance d'Afrique, d'Asie et du Moyen-Orient.

Gatestone Institute a été le premier à faire état de l'épidémie de viol qui a sévi en Allemagne, en septembre 2015, quand Merkel a ouvert les frontières à des dizaines de milliers de migrants bloqués en Hongrie. 

En mars 2016, Gatestone a mis en ligne un suivi, peu après les attaques de masse contre les femmes allemandes par des hordes de migrants à Cologne, Hambourg et d'autres villes allemandes.

L'épidémie de viols touche désormais toutes les villes et villages des 16 Länder allemands. L'Allemagne semble être en état ​​de siège tant les lieux publics deviennent périlleux. La police a mis en garde contre un risque de dégradation de l'ordre public au cours de l'été, du fait de jeunes migrants de sexe masculin face à des femmes légèrement vêtues.

Au cours du mois de juillet 2016, des centaines de femmes et d'enfants allemands ont été agressés sexuellement par des migrants (voir l'annexe ci-dessous). 

La victime la plus jeune avait "9 ans" ; la plus âgée, 79 ans (violée dans un cimetière, alors qu'elle se rendait sur la tombe de sa sœur).  

Les attaques ont eu lieu sur les plages, les pistes cyclables, les cimetières, les discothèques, les épiceries, les festivals de musique, les lieux de stationnement, les terrains de jeux, les écoles, les centres commerciaux, les taxis, les transports en commun (bus, tramways, trains et métro), les parcs publics, les squares, les piscines publiques et les toilettes publiques. Les prédateurs rodent ; il n'y a plus de sécurité nulle part.

Scènes de la vie quotidienne allemande.


La violence sexuelle en Allemagne a atteint des proportions épidémiques depuis que la chancelière Angela Merkel a ouvert les portes à plus d'un million de migrants de sexe masculine en provenance d'Afrique, d'Asie et du Moyen Orient. Le gouvernement affronte le mécontentement des électeurs face à cette politique d'immigration. Des manifestations publiques ont eu lieu (gauche). Dans certaines villes, les autorités ont édité des fascicules (droite) pour expliquer aux migrants que les agressions sexuelles ne sont pas acceptables.

En Juillet, pas moins de 24 femmes ont été agressées sexuellement au Breminale, le festival de musique de Brême. En juillet, d'autres femmes ont aussi été agressés dans différents festivals en plein air qui ont eu lieu à Aschheim, Balve, Gerolzhofen, Grenzach-Wyhlen Heide, Loßburg, Lütjenburg, Meschede, Poing, Reutlingen, Sinsheim, Wolfhagen et Wolfratshausen.

En Juillet, des femmes et des enfants ont aussi été agressés sexuellement dans les piscines publiques de Babenhausen, Dachau, Delbrück, Hamm, Hilchenbach, Kirchheim, Lörrach, Marklohe, Mönchengladbach, Mörfelden-Walldorf, Oberursel, Remagen, Rinteln, Schwetzingen et Stuttgart- Vaihingen.

La plupart de ces crimes ont été minimisé par les autorités allemandes, sans doute pour éviter de nourrir des sentiments anti-immigration. Presque invariablement, ces crimes ont été traités comme des incidents isolés (Einzelfälle), sans jamais les relier à un quelconque problème national. L'information sur les agressions sexuelles ne peut être trouvée que dans les rapports de la police locale. Les viols sont parfois traités comme des sujets d'intérêt local et ne sont couverts que par les journaux locaux ou régionaux. La presse nationale ne traite que les viols et agressions sexuelles les plus spectaculaires.
  Afficher l'image d'origine

Trois affaires de viol ont surgi dans la presse nationale allemande en juillet :
  • Le 24 Juillet, un migrant érythréen de 40 ans a violé une femme de 79 ans au cimetière d'Ibbenbüren. La femme, qui vit en maison de retraite, s'était rendue sur la tombe de sa sœur défunte tôt le matin, vers 6h, quand elle a été attaquée. L'agresseur réside en Allemagne en tant que réfugié depuis 2013. Il a été arrêté sur les lieux. Il ne risque pas l'expulsion car l'Erythrée est une zone de conflit.
  • Le 14 Juillet, la grossesse d'une des femmes violées par des musulmans à Cologne le soir du Nouvel an a été rendue publique. Sous le coup de la honte, la victime avait refusé de déclarer l'attaque à la police.
  • Le 3 Juillet, une femme de 24 ans violée par trois migrants à Mannheim, en janvier, a reconnu avoir menti sur l'identité des violeurs. Selin Gören, une Allemande d'origine turque, avait d'abord affirmé que ses agresseurs étaient des citoyens allemands. En réalité, il s'agissait de migrants musulmans.
Dans un entretien à Der Spiegel, Gören, porte-parole de l'aile gauche du mouvement de jeunesse Solid, a déclaré qu'elle a menti parce qu'elle refusait d'alimenter le racisme contre les migrants. Elle a également publié une lettre à un réfugié fictif sur Facebook:
« Je suis vraiment désolée si le traitement sexiste et irrespectueux que vous m'avez fait subir contribue à alimenter un racisme agressif. Je vais crier ... Je ne vais pas rester là à regarder, car des racistes et des citoyens inquiets peuvent vous désigner du doigt comme un problème. Vous n'êtes pas le problème. Vous êtes habituellement un être humain merveilleux qui mérite autant qu'un autre de vivre en sécurité et libre ».
 Afficher l'image d'origine

La police et les médias allemands ont donné un large écho aux efforts de Gören pour protéger les migrants violeurs. Les rapports de police évoquent les migrants criminels avec des euphémismes politiquement corrects tels que « méridionaux » (Südländer), des hommes à la « peau foncée » (dunkelhäutig, dunklere Gesichtsfarbe, dunklem Hauttyp) ou une combinaison des deux : « une couleur de peau méridionale » (südländische Hautfarbe).

Un cercle vicieux s'est installé en Allemagne : la plupart des criminels ne sont jamais retrouvés et quand ils le sont, leurs peines sont légères. Un viol sur dix donne lieu à une plainte et 8% des jugements pour viol seulement se traduisent par une condamnation, affirme Heiko Maas, ministre de la justice.

Le 7 Juillet, le parlement allemand a approuvé une réforme du code pénal qui élargit la définition du viol et facilite l'expulsion des migrants qui ont commis des crimes sexuels. Le projet de loi appelé « Non ça veut dire non » (« Nein heißt Nein ») punit comme un crime toutes formes de rapport sexuel non consensuel. Auparavant, la loi exigeait des victimes une preuve de résistance physique avant de punir les agresseurs.

Ces réformes conçues pour aider les victimes d'agression sexuelle à déposer plainte sont peu susceptibles de mettre fin à l'épidémie de viols en Allemagne. La justice allemande est réputée pour son politiquement correct et l'indulgence avec laquelle elle poursuit, condamne et expulse les délinquants étrangers.

En réalité, les statistiques fiables sur les crimes sexuels commis par des migrants sont notoirement inaccessibles. A plusieurs reprises, les autorités allemandes ont été accusées de minimiser le nombre des actes criminels dans le pays. Ainsi, jusqu'à 90% des crimes sexuels commis en Allemagne en 2014 ne figurent pas dans les statistiques officielles, selon André Schulz, le chef de l'Association de la police criminelle (Bund Deutscher Kriminalbeamter, BDK).
 Afficher l'image d'origine

« Lügenpresse » : la confiance entre médias et citoyens allemands est rompue. Dans un climat de défiance générale à son égard, la presse allemande n’a jamais été aussi mal en point.


Le 25 Février, Die Welt, a rapporté que les autorités du Land de Hesse ont entrepris de ne pas informer sur les crimes liés migrants, en raison d'un « manque d'intérêt du public ».

Le 24 Janvier, Die Welt a rapporté que la dissimulation des données sur la criminalité des migrants est généralisée à « toute l'Allemagne ». Selon Rainer Wendt, le chef du syndicat de la police allemande (Deutschen Polizeigewerkschaft, DPolG), « Chaque policier sait qu'il doit répondre à une attente politique. Mieux vaut garder le silence [sur la criminalité des migrants] ainsi vous ne risquez pas de commettre une erreur ».

Le 22 Janvier, le magazine Focus, a rapporté que l'Agence fédérale anti-discrimination (Antidiskriminierungsstelle des Bundes, ADS) a fait pression pour que la police de Rhénanie du Nord-Westphalie (NRW) supprime d'un communiqué de presse une référence aux « groupes criminels Nord-Africains ». Selon Focus, l'ADS a écrit : « Il y a un risque de généraliser une suspicion sur les gens de ces pays. Nous vous encourageons à supprimer du communiqué de presse la référence à l'origine nord-africaine ». La police de NRW a fini par enlever les mots offensants, car « il n'était pas exclu que pareille formulation dans un communiqué de presse soit interprétée comme discriminatoire ». L'article original de Focus a depuis été retiré du site Web du magazine.

 Afficher l'image d'origine
 
Le 8 Janvier, le journal Bild, a publié un article intitulé, « La police est-elle interdite de dire la vérité ? ». Le journal cite un haut gradé de la police de Francfort, qui déclare :
« Des instructions strictes venues de très haut nous recommandent de ne pas signaler les infractions commises par les réfugiés. Nous ne devons répondre aux journalistes que si leur demande concerne un crime spécifique... Il est extraordinaire de voir que certains délinquants ne sont PAS déclarés et que les renseignements les concernant sont classés confidentiels (nicht pressefrei) ».
Simultanément, Boris Palmer, le maire « progressiste » de Tübingen, pense qu'il a trouvé la solution au problème des migrants violeurs de femmes et d'enfants dans les piscines publiques : il recrute des migrants comme maîtres-nageurs. 

Sur Facebook, Palmer a écrit : « Notre municipalité a adopté une grande mesure de prévention favorable à l'intégration : un maître-nageur syrien fera connaître en arabe et avec autorité les comportements autorisés et ceux qui ne le sont pas ».

La première embauche de Palmer a été un Syrien de 24 ans nommé Aiham Shalghin. Dans un entretien donné au Schwäbisches Tagblatt, Shalghin dépeint les migrants comme des victimes : « Nombre de réfugiés n'ont jamais nagé avec les femmes. En Syrie, la plupart des piscines publiques ont des bassins réservés aux femmes. Les hommes ne veulent pas voir les femmes en maillot de bain. »
Soeren Kern est Senior Fellow du Gatestone Institute de New York-. Il est aussi Senior Fellow du European Politics Grupo de Estudios Estratégicos / Strategic Studies Group de Madrid. Suivez le sur Facebook et sur Twitter. Son premier livre, Global Fire, sera publié en 2016.
 unnamed-1

Annexe

Viols et agressions sexuelles commis par les migrants en Allemagne, juillet 2016.

Gatestone Institute a fait état de l'épidémie de viols commis par les migrants en septembre 2015, puis une nouvelle fois en mars 2016. Le problème s'est maintenant répandu aux villes et villages des 16 Länder allemands. Voici les principaux cas rendus publics en juillet 2016 :

1er juillet. Un migrant originaire du Pakistan de 25 ans a agressé sexuellement une jeune fille de 15 ans dans un jardin public de Perleberg. Un « méridional » (südländischer Typ) a agressé sexuellement une jeune femme à Nürnberg. 

1er juillet. Un homme « à la peau mate » (dunkelhäutig) à peloté une fille de 15 ans à Magdeburg. 

1er juillet. Un migrant de 34 ans, s'est exhibé aux passants d'Oldenburg. Un homme parlant « un mauvais allemand » a agressé sexuellement une femme de 20 ans à Ibbenbüren.

1er juillet. La police est à la recherche d'un « homme de type méridional » (südländisch aussehende Mann) qui a agressé un homme de 73 ans qui promenait son chien à Sindelfingen. Le migrant s'est approché du vieil homme par derrière, a saisi son entrejambe et a exigé d'avoir des relations sexuelles avec lui. L'homme a tenté de fuir dans sa voiture stationnée non loi, mais le migrant a sauté sur le siège côté passager et a exigé un rapport sexuel. Le migrant s'est enfui quand un promeneur accompagné de ses trois chiens s'est approché de la voiture. 

1er juillet. Au même moment, un Afghan de 32 ans a photographié deux fillettes de 12 et 14 ans, qui se baignaient dans l'Iller à Illertissen. Quand elles sont sorties de l'eau, l'homme a proposé de les payer en échange de faveurs sexuelles.

2 juillet. Un migrant originaire d'Albanie, âgé de 24 ans, a agressé sexuellement plusieurs femmes dans un train de banlieue de Hambourg. Un homme originaire d' « Afrique noire » (Mann aus Schwarzafrika), âgé de 20 ans, a tenté de violer une femme de 27 ans dans les toilettes pour femmes de Fribourg.

3 juillet. Un homme au « teint sombre » (dunkler Teint) a agressé sexuellement une femme de 44 ans à Kressbronn. Un « méridional » (Südländer) a tenté de violer une femme de 21 ans à Meppen. 

3 juillet. Un homme ayant une « apparence européenne du sud-est » (südosteuropäischem Aussehen) a agressé sexuellement une femme de 19 ans à Kühlungsborn. 

3 juillet. Un homme ayant une « apparence européenne du sud-est » s'est exhibé à une femme de 40 ans à la gare de Mannheim-Lindenhof .

4 juillet. Un « méridional probablement d'origine turque » (Südländer, vermutlich türkischer Abstammung) a agressé sexuellement une femme à Nordhorn. La police pense que la personne recherchée est l'auteur d'une agression sexuelle sur une autre femme dans la même région fin juin 2016. 

4 juillet. Un migrant originaire d'Afghanistan, âgé de 16 ans, s'est exhibé devant une mère et son enfant au parc de Chemnitz. L'homme a été arrêté et relâché. 

4 juillet. Un homme au « teint basané » (dunklen Teint) s'est livré à des attouchements sexuels sur une femme de Düsseldorf. 

4 juillet. Un Iranien de 28 ans a harcelé sexuellement une femme de 18 ans à Sundern.

5 juillet. Un migrant du Pakistan, âgé de 27 ans, s'est livré à des attouchements sexuels sur une femme de 33 ans à Chemnitz. La femme, un officier de police hors-service, a donné à son agresseur un « cours d'intégration douloureuse » par un coup de pied bien placé à l'aine. Après avoir été interrogé par la police, l'homme a été libéré. 

5 juillet. Un « Africain noir » (Schwarzafrikaner) a tenté de violer une joggeuse de 37 ans à Dortmund.

6 juillet. Deux migrants originaires d'Afghanistan ont été mis en examen pour agression sexuelle sur un garçon de 14 ans à la piscine publique de Delbrück. 

6 juillet. Un demandeur d'asile de 22 ans originaire d'Afghanistan a agressé sexuellement deux jeunes filles de 14 et 15 ans à Ravensburg. 

6 juillet. Un « homme de type arabe » (arabisch aussehenden Mann) a agressé sexuellement une femme de 20 ans à Heilbronn. 

6 juillet. Deux migrants ont tenté de violer une femme de 25 ans au centre-ville de Mayence.

7 juillet. Deux hommes à la « peau foncée » (dunkle Hautfarbe) ont tenté de violer une femme à Friedrichshafen. 

7 juillet. Un migrant du Pakistan, âgé de 20 ans, a été arrêté pour avoir agressé plusieurs femmes à Kirchheim. Il a été interrogé, puis libéré.

8 juillet. Deux adolescents en provenance d'Afrique du Nord ont agressé sexuellement une femme à la gare centrale de Krefeld. Ils ont été arrêtés, interrogés et relâchés.

9 juillet. Un migrant de 29 ans en provenance d'Irak a violé une femme dans une discothèque de Kiel. 

9 juillet. Un migrant de 16 ans originaire d'Afghanistan a agressé sexuellement une jeune fille de 14 ans au festival de musique de Reutlingen. 

9 juillet. Un migrant de 28 ans en provenance d'Afghanistan a agressé sexuellement une femme au festival de musique de Lütjenburg. 

9 juillet. Un migrant en provenance d'Afghanistan a agressé sexuellement plusieurs femmes au festival de musique de Wolfratshausen. 

9 juillet. Deux migrants en provenance d'Afrique du Nord ont agressé sexuellement deux femmes à la gare centrale de Duisbourg. 

9 juillet. Un homme « d'apparence méridionale » (südländisches Aussehen) a agressé sexuellement une jeune fille de 14 ans à la gare routière centrale de Calw. 

9 juillet. Un homme à la « peau foncée » (dunklere Hautfarbe) a agressé une femme de 19 ans au festival de musique en plein air de Poing. 

9 juillet. Un homme d' « apparence méridionale » (südländisches Aussehen) s'est exhibé à un garçon de 16 ans à Xanten. 

9 juillet. Trois hommes à la « peau sombre » (dunklem Teint) ont agressé une femme de 40 ans à Böblingen.

10 juillet. Un demandeur d'asile de 19 ans en provenance du Pakistan a agressé sexuellement une jeune fille de 16 ans à la piscine publique de Mörfelden-Walldorf. Il a été arrêté puis libéré. 

10 juillet. Un migrant de 17 ans a agressé sexuellement une fillette de 11 ans, à la piscine publique de Hamm. 

10 juillet. Un homme de type « méridional » ou un « africain » (südländisch, afrikanisch) a agressé sexuellement une femme de 24 ans à la piscine publique de Babenhausen. 

10 juillet. Un migrant de 27 ans originaire d'Afghanistan a agressé sexuellement deux filles de 13 ans à la piscine publique de Rinteln. 

10 juillet. Deux hommes âgés de 16 et 21 ans ont agressé sexuellement une adolescente de 13 ans à la piscine publique de Stuttgart-Vaihingen. 

10 juillet. Un homme « de peau foncée » (dunklen Teint) a agressé sexuellement une femme de 37 ans à la piscine publique de Dachau.

10 juillet. Deux migrants en provenance d'Iran ont agressé sexuellement trois femmes au centre-ville de Munich. 

10 juillet. Un demandeur d'asile syrien de 28 ans s'est exhibé devant une femme de 48 ans à Schweinfurt. 

10 juillet. Un groupe de migrants en provenance d'Afrique du Nord a harcelé plusieurs femmes dans le centre-ville de Flensburg. Les migrants ont utilisé une arme électrochocs pour immobiliser un passant qui tentait de porter secours aux femmes en difficulté. 

10 juillet. Deux « étrangers » ont agressé sexuellement des femmes au centre-ville de Chemnitz. L'attaque a entraîné un combat de rue entre Allemands et non-Allemands, et plusieurs personnes ont été blessées. La police a arrêté un migrant libyen de 19 ans pour agression sur une femme. Après l'avoir interrogé, ils l'ont libéré. 

10 juillet. Un chauffeur de taxi turc de Heidelberg a tenté de violer une passagère de 26 ans en état ​​d'ébriété. 

10 juillet. Un homme « sans doute d'origine étrangère » (vermutlich ausländischer Herkunft) s'est livré à des attouchements sexuels sur une jeune fille à Hammelburg.

11 juillet. Un « Africain noir » (Schwarzafrikaner) a violé une joggeuse de 21 ans dans un parc public de Chemnitz. 

11 juillet. Un « méridional à la peau foncée » (südländischen Teint) a tenté de violer une femme à Falkensee. 

11 juillet. Un homme « d'apparence méridionale » (südländischen Teint) s'est exhibé devant une femme de 52 ans sur une piste cyclable de Kleinmachnow. 

11 juillet. Un homme à la « peau foncée » (dunkelhäutig) s'est livré à des attouchements sexuels sur une femme de 78 ans à Kempten.

12 juillet. Un migrant en provenance d'Afghanistan âgé de 16 ans, a agressé sexuellement deux femmes sur une piste cyclable de Kelheim. 

12 juillet. Un homme « de type méridional » (Südländischer Typ) s'est exhibé devant une femme de 56 ans à Stolberg. 

12 juillet. Un migrant en provenance de Tunisie âgé de 23 ans et un migrant en provenance du Kazakhstan âgé de 30 ans, ont agressé plusieurs femmes à Olsberg. 

12 juillet. Un homme d'apparence méridionale (südländisches Aussehen) a tenté de violer une femme à Göttingen.

13 juillet. Un homme de 35 ans avec un « phénotype du sud » (südländischen Phänotyps) a tenté de violer une femme de 43 ans à Mücheln. La femme a échappé à son agresseur en aspergeant son visage de gaz au poivre. 

13 juillet. Un homme « d'apparence méridionale » (südländisches Aussehen) s'est livré à des attouchements sur une fille de 15 ans à Meschede. 

13 juillet. Un homme à « peau sombre » s'est exhibé devant une fillette de 9 ans à Stuttgart : la jeune fille attendait pour traverser la rue quand un automobiliste s'est approché pour demander son chemin. En approchant de la voiture, elle a remarqué que l'homme ne portait pas de pantalon et se caressait. 

13 juillet. Un « étranger » (Ausländer) a agressé sexuellement une femme à un arrêt de bus de Marburg.

14 juillet. Un migrant de Tunisie âgé de 36 ans, a été accusé d'avoir violé une femme de 61 ans à Freiberg. La police pense que l'homme est responsable d'au moins trois autres agressions sexuelles dans la ville. 

14 juillet. Un migrant de 27 ans a agressé sexuellement une femme de 37 ans lors d'un festival en plein air à Wolfhagen. 

14 juillet. Dans le même festival, un migrant algérien de 25 ans a agressé sexuellement une femme de 34 ans, et un migrant de 19 ans a harcelé sexuellement plusieurs femmes. 

14 juillet. Un homme à la « peau sombre » (dunkelhäutig) a agressé deux femmes de 18 ans à Friedrichsdorf. 

14 juillet. Un migrant mineur non accompagné de 17 ans, (minderjährige unbegleitete Flüchtlinge) a agressé plusieurs jeunes filles de 13 à 15 ans à la gare de Bensheim.

15 juillet. Au moins 24 femmes ont été agressées sexuellement au festival de musique de Brême. Les attaques étaient semblables aux taharrush de la Saint-Sylvestre à Cologne. La police a appréhendé cinq personnes, tous des migrants en provenance d'Afghanistan. Harald Lührs, l'enquêteur principal pour les crimes sexuels à Brême a déclaré : « On n'a jamais connu des attaques aussi massives à Brême.  Ces groupes d'hommes qui entourent les femmes afin de les tripoter, ont pris une ampleur jamais vue. C'est est un nouveau problème auquel la police doit faire face ».

14 juillet. Un demandeur d'asile âgé de 22 ans en provenance du Pakistan a agressé sexuellement une femme de 19 ans à Meppen. 

14 juillet. Un migrant a harcelé sexuellement une jeune fille de 17 ans dans les transports en commun de Ludwigsburg. 

14 juillet. Un migrant originaire de Syrie âgé de 36 ans, s'est livré à des attouchements sexuels sur deux femmes dans un supermarché de Rottenburg. 

14 juillet. Un homme à la « peau sombre » (dunkler Haut) a agressé sexuellement une femme de 28 ans à Würzburg. 

14 juillet. Un migrant a harcelé sexuellement quatre filles, âgées de 10 et 11 ans dans un train en Forêt Noire.

16 juillet. Cinq femmes ont été agressées sexuellement au festival en plein air de Sinsheim. 

16 juillet. Un « Africain noir » a violé une femme de 21 ans à un festival à Aschheim. 

16 juillet. Deux Nord-Africains ont tenté de violer deux femmes de 18 ans à la gare centrale de Trèves. 

16 juillet. Un migrant originaire d'Afghanistan âgé de 25 ans, a agressé sexuellement une femme de 30 ans à Übersee. 

16 juillet. Un migrant originaire d'Afghanistan âgé de 17 ans a agressé sexuellement une femme de 21 ans à Meppen. Selon la police, ce même migrant a agressé sexuellement quatre autres femmes à Meppen au cours des dernières semaines. 

16 juillet. Un homme à la « peau sombre » (dunkle Hautfarbe) s'est exhibé à une femme de 37 ans à Paderborn. 

16 juillet. Un groupe d'« étrangers » a agressé sexuellement une femme de 27 ans à Jena. 

16 juillet. Un migrant âgé de 36 ans en provenance d'Afghanistan a agressé une jeune femme à Eichstätt.

17 juillet. Deux hommes « au type arabe » ont agressé sexuellement une femme de 20 ans, en face de la basilique de Constantin, à Trèves. 

17 juillet. Un migrant âgé de 25 ans en provenance d'Irak s'est livré à plusieurs reprises à des attouchements sur une femme de 25 ans dans une discothèque de Landau. Quand un étranger est intervenu pour le faire cesser, l'Irakien s'est mis en rage. La femme a fini avec le nez cassé. 

17 juillet. Un homme « à la peau noire » (dunkle Haut) a tenté de violer une femme de 45 ans sur une piste cyclable à Rüsselsheim. 

17 juillet. Un migrant âgé de 38 ans, s'est exhibé à deux femmes sur un parking à Würzburg. 

17 juillet. Trois migrants se sont livrés à des attouchements sexuels sur une jeune fille de 15 ans dans un bus de Rostock. 

17 juillet. Un migrant de 36 ans a agressé sexuellement une femme de 34 ans lors du festival en plein air de Wolfhagen.

18 juillet. Trois migrants ont agressé sexuellement une femme de 25 ans qui se rendait à pied à son travail au centre-ville de Sarrelouis. 

18 juillet. Un homme « à la peau sombre » (dunkelhäutigen Mann) a agressé sexuellement une jeune fille de 15 ans à Grassau. 

18 juillet. Deux hommes à la « peau foncée » (dunkelhäutigen Männern) ont agressé sexuellement deux jeunes filles de 14 et 15 ans, à la gare centrale de Gießen. 

18 juillet. Un demandeur d'asile de 25 ans en provenance de Syrie a agressé sexuellement une jeune fille de 16 ans à Güsten. 

18 juillet. Un migrant originaire d'Afghanistan âgé de 17 ans a agressé sexuellement une jeune fille de 13 ans à la piscine publique de Hamm. 

18 juillet. Un migrant originaire d'Afghanistan âgé de 18 ans a agressé sexuellement deux jeunes filles, âgées de 13 et 16 ans à la piscine publique d'Oberursel. 

18 juillet. Un migrant originaire d'Afghanistan âgé de 18 ans a agressé sexuellement deux enfants, âgés de 10 et 12 ans, dans une piscine publique à Remagen. 

18 juillet. Un homme de type « méridional » (südländischer Typ) a tenté de violer une jeune fille de 16 ans à Delitzsch. 

18 juillet. Un homme de type « méridional » (südländisch) a agressé sexuellement une femme de 48 ans qui promenait son chien dans les rues de Darmstadt.

19 juillet. Cinq migrants en provenance d'Afghanistan et d'Érythrée ont agressé sexuellement deux femmes lors d'un festival à Gerolzhofen. 

19 juillet. Deux demandeurs d'asile âgés de 17 ans ont agressé sexuellement deux jeunes filles, âgées de 11 et 13 ans, à Triptis. 

19 juillet. Un homme à la « peau sombre » (dunkler Hauttyp) s'est exhibé à une jeune fille de 17 ans à Weinheim. La police a publié le portait robot d'une « personne de Syrie ou du Liban » qui a agressé sexuellement une femme dans le centre de Dortmund. 

19 juillet. Trois migrants ont agressé trois femmes dans le centre-ville d'Oldenburg. Quand l'une des femmes a exigé que les migrants les laissent en paix, l'Algérien de 23 ans l'a frappée au visage. Les trois hommes ont été arrêtés puis relâchés.

20 juillet. Un groupe d'hommes ayant des « racines arabes » (arabischstämmig) a agressé sexuellement cinq jeunes filles âgées de 10 à 14 ans dans une piscine publique de Kirchheim. Les hommes, âgés de 20 à 30 ans, se sont livrés à des attouchements sur les filles et ont arraché les hauts et les bas de leurs maillots de bain. Le maire, Angelika Matt-Heidecker, s'est dite « horrifiée ». Elle a également révélé qu'elle avait donné aux migrants des Passe permanents et gratuits pour la piscine. Les citoyens locaux eux, sont tenus de payer € 90 pour le même Passe.

20 juillet. Un homme à la « peau foncée » (dunkelhäutigen Mann) a violé une femme de 49 ans à Oldenburg. 

20 juillet. Un homme « vraisemblablement originaire de l'étranger » (mutmaßlich aus dem Ausland stammende Mann) a tenté d'agresser une jeune fille de 17 ans dans un bus à Bietigheim-Bissingen. Selon la police, la recherche de l'agresseur s'est révélée « infructueuse ».

20 juillet. Trois migrants en provenance d'Afghanistan ont agressé sexuellement au moins huit femmes dans une piscine publique de Mönchengladbach. 

20 juillet. Un migrant Afghan âgé de 52 ans a agressé sexuellement une jeune fille de 12 ans dans une piscine publique de Marklohe. 

20 juillet. Un groupe d' « Africains noirs » (Schwarzafrikaner) a agressé sexuellement plusieurs femmes dans une piscine publique à Lörrach.

20 juillet. Un demandeur d'asile originaire de Syrie, âgé de 31 ans, a été arrêté pour avoir agressé sexuellement une jeune fille de 17 ans à Regensburg. 

20 juillet. Quatre hommes « de type méridional » (südländischem aussehen) ont agressé une femme à Varel. 

20 juillet. Un homme « de type pakistanais » a agressé sexuellement une femme de 23 ans dans un magasin d'épicerie à Lüneburg. 

20 juillet. Un migrant originaire d'Iran, âgé de 34 ans, a agressé sexuellement une femme de 20 ans dans le métro de Munich. 

20 juillet. Un migrant originaire du Soudan, âgé de 44 ans, a agressé sexuellement trois enfants de 13 à 17 ans dans un centre de jeunesse d'Aurich.

21 juillet. Un migrant de type arabe (arabischen Raum stammende Mann) a agressé sexuellement une fillette de 11 ans, à la piscine publique d'Hilchenbach. 

21 juillet. Deux « étrangers à la peau foncée » (Ausländer mit dunkler Hautfarbe) ont agressé une jeune fille de 14 ans à Wolgast. 

21 juillet. Un homme de « peau foncée » (dunkelhäutig) s'est exhibé à deux femmes de 18 ans, à Kempten. 

21 juillet. Un migrant originaire d'Irak, âgé de 26 ans, s'est exhibé à une femme de 64 ans, à la gare centrale de Dresde. 

21 juillet. Deux hommes « de type méridional » (südländischen Aussehen) ont agressé sexuellement une femme de 18 ans dans un train à Bestwig. Lorsque son petit ami est intervenu, les migrants l'ont attaqué. L'échange de coups de poing a été si violent que les fenêtres du train ont été brisées. A l'arrêt du train, les migrants ont fui. Ils n'ont pas été retrouvés.

22 juillet. Un migrant originaire d'Afghanistan âgé de 52 ans, a agressé sexuellement une jeune fille de 12 ans dans une piscine publique de Marklohe. 

22 juillet. Un demandeur d'asile âgé de 40 ans, a été arrêté pour avoir agressé sexuellement une jeune fille dans une piscine publique de Grenzach-Wyhlen. 

22 juillet. Un migrant originaire d'Afrique du Nord, âgé de 23 ans, a violé une femme de 26 ans à Mannheim. La femme a été grièvement blessée dans l'attaque. L'homme a été accusé de tentative d'assassinat.

23 juillet. Un migrant non identifié a violé une jeune fille de 15 ans, à la gare centrale de Krefeld. Dans le train qui la menait à Duisbourg, la jeune fille a remarqué un groupe de six migrants qui la regardait. A son arrivée à Duisbourg, elle a gagné les toilettes publiques. À la sortie, l'un des migrants l'a empoignée et l'a violée pendant que les autres regardaient. Un passant est intervenu pour sauver la jeune fille. Les agresseurs ont réussi à s'échapper.

23 juillet.  Un migrant originaire du Nigeria, âgé de 18 ans, a violé une femme de 28 ans à Kassel. 

23 juillet. Un homme au « teint foncé » (dunkler Teint) a agressé sexuellement une femme de 19 ans à Recklinghausen. 

23 juillet. Un « homme à la peau sombre » (dunkelhäutigen Mann) a agressé sexuellement une femme à Braunschweig.

23 juillet. Un groupe de « méridionaux » a agressé sexuellement au moins quatre femmes dans un festival de musique à Meschede.

23 juillet. Un groupe de migrants a accosté une femme de 40 ans, en face de l'hôtel de ville de Kerpen. Comme elle essayait de fuir, le groupe l'a pourchassée en criant: « On va vous b...r madame ». Peu après que la femme ait narré son aventure sur Facebook, quelqu'un a jalonné la zone en face de l'hôtel de ville et a constaté que de nombreuses femmes ont été accostées au même endroit. En fait, des groupes de jeunes migrants se rassemblent devant l'hôtel de ville pour profiter d'une connexion Wi Fi gratuite. Les fonctionnaires municipaux ont dit qu'ils allaient installer un Wi Fi gratuit dans un centre d'accueil pour réfugiés voisin, ils espèrent ainsi que les migrants cesseront de se rassembler devant l'hôtel de ville.

24 juillet. Un migrant originaire d'Erythrée, âgé de 40 ans, a violé une femme de 79 ans au cimetière d'Ibbenbüren. La femme qui vit dans une maison de retraite, se rendait sur la tombe de sa sœur tôt le matin, vers à 6h, quand l'attaque a eu lieu. Le migrant, établi en tant que réfugié en Allemagne depuis 2013, a été arrêté sur les lieux.

24 juillet.  Un groupe de cinq à sept migrants en provenance d'Albanie a agressé sexuellement deux adolescentes sur une plage de Travemünde. Les hommes ont encerclé les filles âgées de 15 et 16 ans, afin de les séparer du reste de leurs amis. Un des hommes a alors tiré celle de 16 ans dans l'eau et a essayé de retirer le bas de son bikini. Tous les hommes ont réussi à échapper à la police.

24 juillet.  Cinq « Africains noirs » (Schwarzafrikaner stammenden Männern) ont agressé sexuellement une femme de 18 ans à un festival de musique à Loßburg. 

24 juillet. Un « Africain noir » (Schwarzafrikaner) a agressé une femme à la gare de Maulburg. 

24 juillet. Deux hommes à la « peau sombre » (Dunkler Hautfarbe) ont agressés sexuellement trois femmes au moins à un festival de musique à Balve.

24 juillet.  Un migrant d'Afghanistan âgé de 23 ans a agressé sexuellement une jeune fille de 16 ans à la piscine publique de Schwetzingen. L'homme a nié les faits et la police l'a laissé partir. 

24 juillet. Un migrant âgé de 24 ans s'est livré à des attouchements sur une femme dans un bar de Mayence. Il a été arrêté après qu'il ait commencé à jeter des bouteilles sur des voitures garées à l'extérieur. 

24 juillet. Un homme à la « peau noire » (dunkelhäutig) s'est exhibé à une femme de 22 ans à Mönchengladbach-Wickrath. 

24 juillet. Un « homme à la peau sombre » (dunkelhäutigen Mann) s'est exhibé à deux femmes en plein centre- ville d'Erlenbach.

25 juillet. La police a publié le portrait-robot d'un « méridional » qui a tenté de violer une femme à Schwarzenbek. 

25 juillet. Cinq hommes « d'apparence méridionale » (südländischem Erscheinungsbild) se sont exhibés devant des femmes et des enfants au bord d'un lac à Potsdam.

26 juillet. Un Syrien âgé de 13 ans et un Irakien âgé de 15 ans se sont livrés à des attouchements sur une femme de 19 ans au parc aquatique de Wismar. 

26 juillet. Deux migrants originaires d'Érythrée ont agressé sexuellement une femme de 45 ans dans le centre-ville de Gera .

27 juillet. Quatre garçons âgés de 11 à 13 ans, tous enfants de demandeurs d'asile syriens et irakiens, ont agressé sexuellement une jeune fille de 12 ans à Königsbach-Stein. Ils ont coincé la jeune fille contre le mur d'un bâtiment et l'ont obligée à les satisfaire sexuellement. Selon la police, les garçons sont trop jeunes pour être considérés comme pénalement responsables. Par conséquent, les travailleurs sociaux ont été chargés d'aider les garçons « comprendre le caractère illicite de leurs actions » au moyen de « conversations intensives » sur les « valeurs et la compréhension des rôles dévolus aux deux sexes ».

27 juillet. Un homme parlant un « mauvais allemand » (gebrochenes Deutsch) a agressé sexuellement une femme de 36 ans dans le train express interurbain à Karlsruhe. Il s'est livré à des attouchements répétés et a exigé qu'elle se livre à des actes sexuels avec lui. Une fois le train arrivé à Karlsruhe, la femme a appelé la police, mais l'auteur a réussi à s'échapper avant leur arrivée.

27 juillet.  Un migrant de 19 ans a tenté de violer une bénévole de 24 ans au centre d'accueil de réfugiés de Röhrmoos. 

27 juillet. Un homme à la « peau sombre » (dunklen Teint) a agressé sexuellement une femme de 24 ans à Erfurt. La police a communiqué le portrait-robot d'un « homme de type méridional » (südländischen Aussehens) qui s'est livré à diverses exhibitions devant des femmes dans les transports publics de Cologne.

28 juillet. Quatre migrants originaires du Maroc ont harcelé des passantes à la gare centrale de Düsseldorf. La police est intervenue mais les migrants - tous ont des casiers judiciaires -ont attaqué les policiers. L'un d'eux sur qui pesait un ordre d'expulsion a été arrêté. Les trois migrants ont exigé que la police libère leur compatriote : « Venez dehors ! On va vous écraser. On va vous pulvériser ! »

 Afficher l'image d'origine

29 juillet. Un migrant originaire d'Afrique du Nord, âgé de 29 ans, a été mis en examen pour tentative de viol et de meurtre sur une femme de 26 ans à Mannheim. 

29 juillet. Un migrant âgé de 40 ans (ausländischer Mann) a agressé deux femmes à Cloppenburg. 

29 juillet. Un migrant originaire d'Irak âgé de 27 ans s'est livré à des attouchements sur une fille de 17 ans à l'Alexanderplatz de Berlin.

30 juillet. Six migrants syriens ont drogué les boissons de deux femmes lors d'un festival de musique à Heide. Les femmes, prises de vertiges, ont été emmenées à l'hôpital local. Les migrants se sont échappés avant l'arrivée des policiers. 

30 juillet. Un « demandeur d'asile » âgé de 18 ans, originaire du Maroc, a agressé sexuellement une femme de 22 ans à Hambourg. Il a été arrêté puis relâchéBien que la demande d'asile du Marocain ait été refusée, il n'a pas été expulsé. Il mène aujourd'hui une carrière de criminel et son casier judiciaire est riche d'une liste impressionnante d'agressions et cambriolages.

30 juillet. Un demandeur d'asile âgé de 40 ans, a agressé sexuellement un garçon de 11 ans dans un supermarché du village d'Ering. L'homme a été arrêté sur les lieux du crime puis libéré. 

30 juillet. Trois migrants originaires d'Irak ont été arrêtés pour agression sexuelle sur plusieurs femmes à la gare de Berlin-Friedrichshain.

31 juillet. Quatre demandeurs d'asile en provenance du Pakistan ont violé une fille de 17 ans à Wetzlar. Ils ont fait boire la jeune fille jusqu'à l'ivresse, puis l'ont violée à tour de rôle. 

31 juillet. Cinq Nord – Africains ont agressé une femme de 26 ans à Rheine.

Source : http://www.brujitafr.fr/  via :
Gatestone Institute : Gatestone Institute est un think tank indépendant et à but non lucratif ainsi qu'un organisme de conseil en politique internationale. Gatestone Institute s'est donné pour mission d'instruire le grand public sur des thèmes que les grands médias échouent à aborder et à mettre en valeur :


Le sujet qui se pose est évidemment celui de la riposte possible à l’infériorisation de la femme dans la culture musulmane. Il ne s’agit pas de dire que tous les musulmans sont des violeurs potentiels. Il s’agit de reconnaître que l’Islam a un problème massif avec le statut de la femme, et que le moment vient de le traiter de façon claire et déterminée.

Une Allemande brûlée par des réfugiés témoigne en pleurant « Mes cicatrices seront permanentes »

https://youtu.be/hhFbnSnteMc